Immobilier : la hausse des taux d’intérêt ne s’arrête plus

Accueil Immobilier Immobilier : la hausse des...

TAUX DE CRÉDIT IMMOBILIER : L’AUGMENTATION SE MAINTIENT AU MOIS DE JUILLET 2022

Les taux d’intérêts continuent d’augmenter en ce mois de Juillet 2022.
Pour la période estivale, rien ne semble bloquer l’augmentation des taux de crédit immobilier en France. Les couts d’intérêts et assurances continuent de croitre et s’écartent grandement de leur plus bas historique.

L’ÉVOLUTION DES TAUX DE CRÉDIT IMMOBILIER

Les taux d’intérêts changent à mesure que l’air se réchauffe. Si l’on regarde de plus prêt, l’augmentation des taux d’intérêt s’observe sur presque toutes les durées d »emprunt de 7 à 25 ans, a noter que les emprunts sur 30 années sont désormais proscrits.

Ainsi, d’après les datas communiqués par les établissements bancaires, les taux moyens augmentent de la sorte :

sur 7 ans, le taux du marché augmente de 5 points et passe à 1,15 % ;
sur 10 ans et 15 ans, les taux moyens restent stationnaires et s’élèvent respectivement à 1,20 % et 1,40 % ;
sur 20 ans, le taux moyen augmente de 0.5 point et passe de 1,60 à 1,65 % ;
sur 25 ans, le taux du marché grimpe de 5 points, passant de 1,65 à 1,70 %
C’est donc une hausse de 5 points environ qui rythme les taux moyens les durées sur 7, 20 et 25 ans.

VERS UNE HAUSSE FLAGRANTE DES TAUX D’EMPRUNT IMMOBILIER

Cette hausse des taux de crédit immo ne devrait pas s’essouffler pendant l’été. . En effet, les taux n’ont cessé de croitre depuis le début de l’année et les dernieres informations communiquées ainsi que la hausse des taux directeurs ne laissent aucun doute sur un changement de tendance. Ces derniers, qui servent de curseurs référents aux banques, ont aussi augmenté passant d’un niveau très bas (proche de 0)  en janvier à près de 1,72 % a l’heure actuelle. C’est donc pour cela que les banques ne peuvent que répercuter ces hausses sur les taux des crédits aux particuliers. D’autant plus que les taux d’usure, toujours en décalage d’un trimestre, ont continué de baisser alors que les taux immobiliers augmentent. Il serait intéressant d’actualiser les taux d’usure de manière mensuelle.

Pour rappel, le seuil de l’usure définit le TAEG maximum empruntable par un particulier. Au-delà de ce TAEG, la banque ne pourra céder le crédit demandé. Calculés sur les taux immobiliers bancaires, les taux d’usure devraient augmenter cet été. Toutefois, cela correspondra avec la période des congés où les banques augmentent manuellement leurs taux d’intérêt pour éviter un allongement trop important des délais de traitement des dossiers et ainsi retrouver un équilibre à la rentrée de septembre 2022.

FAITES APPEL A UN COURTIER

Avec la hausse faramineuse des taux, les conditions d’octroi de prêt immobilier classique à un particulier se durcissent et il est plus que jamais conseillé de préparer son projet d’achat bien à l’avance. Le recours à un courtier en immobilier peut ainsi être utile. Grâce à sa connaissance fine du crédit, son réseau de partenaires bancaires et son sens de la négociation, le courtier se charge de dénicher l’offre la plus intéressante et négocie les meilleures conditions, avec une possibilité de financement sans apport, ou même réaliser un  montage afin de dépasser le taux d’endettement de 34% qui peut être bloquant.  Il est le garant d’un projet immobilier réussi dans cette période de hausse des taux d’emprunt. Attention, le marché immobilier sur des zones moins tendues pourrait s’équilibrer. Il est conseillé d’attendre et de ne pas précipiter son achat pour ne pas risquer une moins value.

N’hésitez pas à partager l’information autour de vous. Pour plus d’expertise, consultez tous nos conseils en immobilier.